Quantité de bois pour un hiver

21

Jan
2014
Posté par:lon_admin Les commentaires sont hors
catégories:Infos pratiques

stere

Pour une surface de 120m² – maison isolée et en zone climatique moyenne :
  • pour un chauffage principal 10 à 15 stères par an
  • pour un chauffage d’appoint 5 à 8 stères par an

La quantité varie selon la puissance de l’appareil, la surface à chauffer, la zone climatique, l’isolation du logement, et la fréquence d’utilisation de l’appareil

Prime à la rénovation thermique

16

Jan
2014
Posté par:ttk_admin Les commentaires sont hors
catégories:Infos pratiques

Le décret n° 2013-832 relatif aux modalités de la prime exceptionnelle d’aide à la rénovation thermique des logements privés a été publié au journal officiel le 17 septembre 2013.

Les modalités administratives sont décrites dans le décret ainsi que les pièces à fournir.

Un résumé du dispositif :
« Une prime d’aide à la rénovation thermique peut être consentie aux personnes physiques à raison de travaux réalisés dans leur habitation principale lorsqu’elles sont propriétaires.
La somme des revenus fiscaux de référence des personnes occupant le logement ne doit pas excéder un plafond pour la demande de la prime.
Ce plafond est égal à 25 000 € si le ménage est composé d’une personne et à 35 000 € si le ménage est composé de deux personnes.
Au-delà de deux personnes, cette somme est majorée de 7 500 € par personne supplémentaire composant le ménage. »

Les appareils indépendants et les chaudières domestiques fonctionnant au bois et à la biomasse sont éligibles à cette aide exceptionnelle. La prime d’aide à la rénovation thermique est une prime forfaitaire individuelle d’un montant de 1350 euros.

L’ensemble des produits labellisés Flamme Verte sont éligibles à cette prime exceptionnelle.

Ce dispositif est aussi cumulable avec le crédit d’impôt et éventuellement le prêt SOLFEA.

Le label Flamme Verte

15

Jan
2014
Posté par:ttk_admin Les commentaires sont hors
catégories:Infos pratiques

flammeverte

Représente l’économie d’énergie, la qualité, la performance et le rendement d’un appareil de chauffage à bois.

Adopter ce mode de chauffage, c’est aider la planète ; car moins de monoxyde de carbone, d’oxyde d’azote, moins de polluants.

Mais c’est également des économies de bois pour vous, car plus le rendement est élevé plus le bois utilisé servira à chauffer votre logement.

A savoir aussi que les appareils labellisés « FLAMME VERTE » sont éligibles au crédit d’impôt. Donc important pour votre choix !

Le crédit d’impôt

15

Jan
2014
Posté par:ttk_admin Les commentaires sont hors
catégories:Infos pratiques

Le Crédit d’Impôt en faveur du Développement Durable (CIDD), est désormais le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE)

– 30% pour un seul poste de travaux (sans condition de ressources)
– Pour un logement achevé depuis plus de 2 ans
– Tous les appareils Flamme Verte 4, 5, 6 et 7 étoiles
– Faire appel à un professionnel formé et reconnu par une formation « RGE Qualibois »

Attention, la main d’œuvre, les habillages et les conduits de fumées ne sont pas éligibles au crédit d’impôt.

 

Pour un même logement que le propriétaire, le locataire ou l’occupant à titre gratuit affecte à son habitation principale, le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt ne peut excéder, au titre d’une période de cinq années consécutives comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2015, la somme de 8 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et de 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge au sens des articles 196 à 196 B. La somme de 400 € est divisée par deux lorsqu’il s’agit d’un enfant réputé à charge égale de l’un et l’autre de ses parents.

La vitre pyrolyse

15

Jan
2014
Posté par:ttk_admin Les commentaires sont hors
catégories:Infos pratiques

Vitre vitrocéramique traitée avec une mince et invisible couche d’oxyde métallique déposée sur la face extérieure. Le rayonnement provenant de la combustion se réfléchit sur cette face et provoque une augmentation de la température de la vitre, provoquant ainsi la pyrolyse des goudrons.

Un feu insuffisant, un tirage anormal ou un bois de mauvaise qualité peuvent rendre la pyrolyse moins performante.

Isolant de nos appareils

15

Jan
2014
Posté par:ttk_admin Les commentaires sont hors
catégories:Infos pratiques

Chamotte : ciment chargé d’argile cuit concassé

Vermiculite : Composé argileux constituant un excellent isolant thermique pour garantir une combustion propre et préserver l’environnement. Les chambres de combustion des foyers doivent être les plus chaude possible, pour cela les pare-flammes de certains foyers sont constitués de plaques de vermiculite, excellant isolant, résistant au contact de la flamme mais sensible aux chocs. Produit dit « consommable » donc mené à être changé. Des microfissures peuvent se créer mais cela n’altère en rien son efficacité, à changer lorsque le corps de l’appareil est visible au niveau des plaques.

Briques réfractaires : Briques à base de terre siliceuse ou riche en alumine, résistant ainsi à des températures élevées (1000°C et +).

Pour nos foyers AXIS la chambre de combustion est composée de réfractaires chamotte, résistance 1350°C, elles assurent par leur conception : accumulation, transmission et restitution de la chaleur en continu et sur une période très supérieure à la durée du feu.

Choix de la puissance

15

Jan
2014
Posté par:ttk_admin Les commentaires sont hors
catégories:Infos pratiques
PortedruIl y a plusieurs critères à prendre en compte, comme la zone climatique, l’isolation de la maison et les surfaces.
[list style= »arrow »]
  • comptez 70W/m3 pour une maison non isolée et en zone climatique froide
  • comptez 50W/m3 pour une maison correctement isolée et en zone climatique moyenne
  • comptez 30W/m3 pour une maison très bien isolée et en zone climatique chaude
[/list]

Calcul de puissance :

Surface habitation X hauteur plafond X 50/1000 (maison correctement isolée en zone climatique moyenne) = nombre de kW utile

Attention : Ne pas surestimer la puissance nécessaire, car cela peut mener à une utilisation systématique à très basse allure, le conduit s’encrasse plus vite donc plus de ramonages et rejets à l’atmosphère plus important.

Choisir le bon bois

15

Jan
2014
Posté par:ttk_admin Les commentaires sont hors
catégories:Infos pratiques

stueckholz

  • Les feuillus durs tels que le chêne, le hêtre, le châtaignier, le charme, le noyer, le fruitier, etc…
  • Pas de résineux, ni de bois frais (le bois doit perdre toute son humidité, comptez deux ans en le stockant à l’abri), et ni les bois traités (meuble vernis,…)
  • Utiliser un bois humide dégage plus d’émissions polluantes et encrasse votre appareil et votre conduit (bistre)

Nous vous conseillons d’acheter du bois de chauffage certifié NF.

Le bois vendu est représenté par des groupes et des classes d’humidité ; privilégiez le Groupe 1 (chêne, charme, hêtre…) et la classe H1 : humidité >20% (peut être brûlé de suite) ou H2 humidité entre 20% et 35% (encore 6 mois de séchage), Attention la classe H3 : humidité < à 35% (encore 1 an de séchage avant utilisation).