Vitre vitrocéramique traitée avec une mince et invisible couche d’oxyde métallique déposée sur la face extérieure. Le rayonnement provenant de la combustion se réfléchit sur cette face et provoque une augmentation de la température de la vitre, provoquant ainsi la pyrolyse des goudrons.

Un feu insuffisant, un tirage anormal ou un bois de mauvaise qualité peuvent rendre la pyrolyse moins performante.